Vous souhaitez vivre de votre art et créer librement. Partons à la découverte de ces nouvelles solutions de financement.

Le blog de monartiste s'intéresse depuis 2009, tout particulièrement mais pas seulement à ces artistes connectés, souvent rêveurs, qui ont décidé d'embrasser la révolution numérique pour mieux s'adapter et réussir à créer librement. Vous y trouverez des conseils pratiques et utiles pour sortir du lot.

Être libre à l’ère de l’économie de la débrouille.

La révolution numérique a totalement bousculé le modèle économique de la création. Adaptons-nous en adoptant les nouvelles solutions de financement de la création et de partage.

La révolution numérique offre les outils nécessaires pour exprimer sa créativité et entreprendre même sans apport financier conséquent à ceux qui savent saisir les opportunités qu’elle offre.
Cette révolution numérique n’a pas seulement bouleversé nos usages et nos habitudes, elle nous oblige – du moins , ceux qui souhaitent diffuser et vendre sur Internet, et vivre de leur création à adopter un nouvel état d’esprit. Il faut accepter de s’ouvrir, de partager, de donner pour mieux recevoir, dans cette économie du partage, qui demande de créer toujours plus de liens.  De jeunes cinéastes n’hésitent pas à redéfinir le modèle classique de production et de diffusion pour réussir à s’exprimer, je souhaite partager avec vous les solutions, les outils et les bonnes pratiques de cette nouvelle génération de cinéastes indépendants.                                                                                                                  « On n’a pas d’argent, mais on a des choses à dire. A montrer. A partager »

L’objectif est de mettre en lumière ces initiatives et démonter que certes la révolution numérique a bousculé les modèles classiques de financement, mais qu’il est plus que jamais possible d’innover pour s’adapter et réussir à s’émanciper grâce au public. Pour en savoir plus et prochainement participer au lancement du guideVisueloctopousse

#FullSupport au documentaire de Yann Richet – Nouveau monde

                                   « Nouveau Monde » se concentre sur les  mutations nécessaires et les utopies constructives face à la crise sociale,  économique,  environnementale  de  notre  société.  « Nouveau  Monde »  pose  un  regard  sur  le « changement  de  civilisation »,  la   nouvelle  révolution  industrielle :  Quelles  nouvelles  manières  de coopérer ? Comment utiliser les technologies modernes pour mieux partager les savoirs, pour co-construire ? Quelles alternatives à nos modes de production actuels  dans un contexte de raréfaction des ressources ? Quelles nouvelles logiques économiques, sociales au service de ce changement de modèle ?                               A travers « Nouveau monde » , Yann Richet raconte aussi son parcours : il a des moyens modestes pour apporter la preuve que des alternatives existent ; l’approche est humble, Yann Richet est un peu « Monsieur tout le monde ». Il crée les conditions d’un effet de réalité, d’une proximité et d’un effet miroir ; on peut identifier à Yann Richet. Le  modèle  économique  de  « Nouveau  Monde »  est  aussi  à  l’image  du  propos  sous-tendu :  il  s’appuie  sur  du financement  participatif (crowfunding),  une  économies  de  moyens,  des  technologies  et  moyens  en  « open source ».                                                                                           Pourquoi je vous en parle ?                                                                                                                      Nouveau Monde aurait pu être au départ un road movie numérique ». Il s’inscrit dans la même démarche que ce modeste espace de liberté. Il est allé à la rencontre de ceux qui pensent positivement le changement et qui entreprennent. Cette nouvelle génération qui réinventent pour exister et vivre.

Qui cela va intéresser ?

Tous ceux qui s’intéressent à la création indépendante, aux solutions positives, à l’écologie, au hacking,  à la liberté et à la vie.

Artistes entrepreneurs, jeunes adeptes du DIY,  activistes autonomes, le monde d’après la crise est entre leurs mains et l’avenir leur appartient.

Rejoignez-nous et soutenez la valorisation de cet état d’esprit et la mise en lumière de ces initiatives positives.

Alors intéressons-nous à eux. 

RDV sur cowfunding.fr pour soutenir et partager le film.

%d blogueurs aiment cette page :